Quelquepart

Blog d'un consultant SAP

Vous êtes ici : Accueil>Général

Général

Envoyer des emails depuis SAP BW (1/2) : paramétrage du serveur

Rédigé par Sébastien Hermann dans Général - aucun commentaire

Sur BW, il est intéressant de pouvoir envoyer des alertes par email en cas d'erreur dans les chargements nocturnes (process chain). Si sur SAP R/3 il peut être intéressant d'utiliser le système d'alerte de SAP, ce n'est pas pertinent pour BW, les utilisateurs ne se connectant pas directement en transactionnel, mais soit via Excel, soit via le portail web donc il ne serait pas aisé pour eux de souscrire aux alertes.

Chez un client sans administrateur SAP dédié, j'ai du paramétrer le serveur pour qu'il gère l'envoi d'e-mails vers une boite générique, des règles de redirection étant paramétrées sur cette boite pour "arroser" l'équipe technique, ainsi que quelques key-users.

Première étape du paramétrage : transaction SCOT

Si vous n'arrivez pas sur l'écran d'état du système, aller dans le menu Vue > Etat du système (ou appuyer sur F5).
Une fois sur l'écran d'état du système, double cliquer sur la ligne SMTP (après avoir déplié le noeud INT).

Renseigner les champs "Hôte mail" et "Port mail" avec les données du serveur de messagerie de l'entreprise. Cocher la case "Noeuds opérationnels"
Cliquer sur le bouton "paramétrer" de la ligne "Internet"

Renseigner la plage d'adresses email autorisées, ou * pour autoriser toute adresse puis valider les écrans.

Vous pouvez maintenant faire un test de routage :
Menu Utilitaires > Test de routage (ou CTRL F10)

Renseigner le type d'adresse INT et indiquer un email. Appuyer sur ENTREE pour valider et lancer le test de routage. Si tout se passe bien, vous verrez apparaitre sous vos informations le noeud SMTP ainsi que l'adresse mail que vous avez indiqué.

Deuxième étape, il vous faut activer le service SMTP de SAPConnect via la transaction SICF Si le service n'est pas activé, il apparaitra grisé dans la liste des services. Clic droit sur SAPconnect puis choisir l'option "Activave SMTP Host"

Un message de succès apparait et la ligne devient noire. Si le service est déjà actif, cette même opération fera apparaitre le message d'erreur "Service has already been actively saved"

Troisième étape, il faut définir une adresse email pour son User SAP via la transaction SU01

A partir de maintenant, il doit être possible d'envoyer un email.
Pour le vérifier il existe de multiples manières. La plus simple est de passer par la Business workplace SAPOffice : transaction SO01.

Créer un nouveau message en indiquant un titre, un contenu, et un destinataire de type "Adresse internet", puis cliquer sur "Envoyer"

Le message doit être maintenant en attente dans la file d'envoi. Pour le faire sortir de SAP, il faut aller dans la transaction SOST. Le message apparait bien en jaune : il est prêt, en attente d'envoi.

Pour l'envoyer, Aller dans le menu Utilitaires > Lancer processus d'envoi (ou CTRL F7)

Une liste des messages envoyés apparait. Vous pouvez double cliquer sur une ligne pour voir le détail du routage.

Si tout s'est bien passé, le message est passé en vert ou en gris. En cas de problème il sera passé en rouge. Vous pouvez cliquer sur le nombre de la dernière colonne (Msg) pour avoir le texte d'erreur (ou refaire un test et analyser le détail du routage lors de l'envoi).
En cas d'erreur il est probable qu'il faille se tourner du coté de l'administration du serveur de messagerie pour qu'il accepte d'envoyer les messages en provenance du serveur SAP (possible blocage total ou internet, auquel cas il sera possible de faire un test sur sa messagerie d'entreprise mais pas sur un webmail).

Une fois le test passé avec succès, il ne reste plus qu'a paramétrer les process chain, cela fera l'objet d'un prochain billet.

Quelques grammes de GuiXT dans un monde de brutes...

Rédigé par Sébastien Hermann dans Général - aucun commentaire

La plupart des gens que je connais utilisent des couleurs distinctes pour différencier les environnements SAP (développement/recette/production).

Personnellement je ne suis pas adepte de cette solution. Quel faire quand on a 7 serveurs de production, 2 pre-prod, 2 recettes, 2 dev ? (fréquent en phase de montée de version)

Heureusement GuiXT vient au secours de tous les daltoniens pour les sauver d'erreurs aux conséquences incalculables ( oups, je viens de lancer l'impression de 30000 factures... en production... bon, je vide mon bureau de suite ? ). Grâce à une simple commande GuiXT, vous pouvez préfixer toutes vos fenêtres SAP par le trigramme du serveur. Voici comment faire :

  1. Activer GuiXT
    Cocher l'option "Activer GuiXT" dans les options du sapgui
  2. La fenêtre de GuiXT s'ouvre, cliquer sur le bouton "Profile"
  3. La fenêtre d'options apparaît, renseigner un répertoire ou vous souhaitez placer les scripts (C:guixt par exemple). Attention, vous devrez créer manuellement le répertoire s'il n'existe pas.
    Dans le cadre "Start Window", choisir "Minimized"
    Dans le cadre "Further Options", cocher "No language key in script file name"
    Valider avec le bouton OK
  4. Créer un fichier nommé "session.txt". L'éditer avec Notepad (Blocnote) et copier coller le code suivant :
    titleprefix &V[_database]
  5. Quitter SAP et le relancer.

Le trigramme du serveur vient désormais préfixer l'ensemble de vos fenêtres SAP.

Conserver ses programmes ABAP

Rédigé par Sébastien Hermann dans Général - aucun commentaire

Etant prestataire de service, je suis amené régulièrement à changer de client. Cela présente certains avantages mais aussi des inconvénients. Et parmi eux celui de "perdre" toutes ses réalisations.

Afin de capitaliser mon temps passé à rechercher des fonctions standards cachées, à réaliser des algorithmes tordus hyper optimisés ou à réinventer la roue, j'essaie de conserver mes codes sources.

Au fil des ans et des versions de SAP, j'ai utilisé différents programmes pour le faire car chacun devenait incompatible avec la version de SAP suivante (4.5/4.6, 4.7, ECCx...)

Récemment j'ai découvert SAPLink, un programme ABAP "open source" pour essayer de standardiser cette opération. Ce programme est très bien fait, est ouvert aux "plugins" pour en étendre les fonctionnalités, et possède l'énorme avantage de permettre d'uniformiser les échanges de programmes entre développeurs via un format de fichier commun.

L'installation se fait en 2 temps. Il y a un programme temporaire (zsaplink_installer) dont le seul usage est de charger le .nugg (format de fichier utilisé par saplink) afin d'installer complètement Saplink.

Sur leur site ils se définissent comme : "an open source project that aims to make it easier to share ABAP developments between programmers. It provides the ability to easily distribute and package custom objects."

J'ai décidé de l'utiliser et de proposer ici mes réalisations sous ce format, que je pense pérenne.
Malheureusement, SAPLink ne fonctionne qu'a partir de SAP 4.7
Aussi pour les codes compatibles 4.6, j'utiliserai le programme ZAPC0007. Bien que moins abouti, il permettra néanmoins de passer l'essentiel des éléments d'un programme. Seul le ddic restera à recréer manuellement.

SAPLINK évolue avec le temps et perd malheureusement sa compatibilité avec les vieilles versions de SAP. Les déménagements successifs du projet ont rendu compliqué l'accès aux différentes versions aussi je vais proposer sur mon site le téléchargement des principales versions exploitées.

Si la dernière version stable proposée ne fonctionne pas, voici de plus anciennes versions :

Sans oublier l'extension de gestion de tables indispensable pour certains de mes applications.

Ouverture du blog

Rédigé par Sébastien Hermann dans Général - aucun commentaire

Et bien voila, j'ouvre un blog !

J'aurai jamais cru faire ca un jour, étant plutôt fervent défenseur du "vrai" site fait main avec notepad et de l'huile de coude...

Mais bon, les temps changent, il faut savoir s'adapter. Aussi... nous y voila.

8 ans de boulot à consigner ici, voila une bien grande tache. J'essaierai de rendre le tout aussi agréable et utile que possible :-)

Mots clés : aucun